Vous êtes ici

Rencontre avec Luc Dellisse et Jan Baetens

Lieu: 
Librairie Tropismes 11 galerie des Princes 1000 Bruxelles Réservation souhaitée : 02 512 88 52 ; info@tropismes.com
Date: 
lundi 4 mai, 19 heures

Le Cormier
22 avril 2015

lundi 4 mai, librairie Tropismes, 19 heures

Rencontre avec Luc Dellisse et Jan Baetens

Luc Dellisse vient de publier Sorties du temps (Le Cormier). Jan Baetens, Ce monde (Les Impressions Nouvelles). S’ils campent sur des planètes poétiques éloignées, ils n’en ont pas moins plusieurs choses en commun. L’amour de la poésie, bien sûr, mais aussi le goût du cinéma. Une grande curiosité de lecteur. Une réflexion vive sur leur pratique d’écrivain. Quelques admirations communes, parmi lesquelles Léon-Paul Fargue. Une manière, en somme, de vivre en littérature. Leur échange promet d’être passionnant.

Rencontre animée par Laurent Demoulin. Lectures par Charlotte Couturier.

Librairie Tropismes
11 galerie des Princes
1000 Bruxelles
Réservation souhaitée :
02 512 88 52 ; info@tropismes.com
Facebook

Luc Dellisse est poète, romancier, scénariste. Toutes ces facettes convergent dans Sorties du temps. Cette suite de poèmes en prose (où se glissent quelques textes en vers) peut en effet se lire comme autant de courts métrages imaginaires où les images crépitent en décharges électriques ou en étincelles de foudre. Un personnage y circule dans une réalité hérissée de menaces troubles et de pièges, mais ouverte à tout moment à la possibilité de rencontres amoureuses. Le présent n’existe pas, pas vraiment. Il est irrigué par la mémoire, il est riche de tous les futurs possibles. Il n’y a pas de différence essentielle entre décrire sa vision d’il y a trente ou quarante ans, et fixer un certain mouvement des arbres, des visages ou du plaisir, qui est seulement en train de naître. De même qu’une goutte d’eau contient l’univers, le poème est le prisme qui permet de condenser ce champ de visions superposées ; et ainsi d’effectuer comme par effraction des plongées hors du temps.

Luc Dellisse enseigne le scénario de cinéma à la Sorbonne et à l'Université libre de Bruxelles. Outre des romans composant un cycle d'autobiographie imaginaire et des livres de poésie, il a publié des essais sur la littérature et sur le cinéma.

Inspiré de la tradition poétique américaine de Walt Whitman (Feuilles d’herbe), Ezra Pound (les Cantos) et Allen Ginsberg (Howl), tous auteurs qui ont su dire le monde en des poèmes épiques à multiples ramifications, Ce monde est une tentative de donner forme et vie à une expérience globale du monde. D’un style à la fois direct et mesuré, il se présente comme un montage rapide, parfois saccadé, aux multiples changements de ton et de style, qui entraîne le lecteur dans un flot d’images, d’anecdotes, de faits plus que divers et de jugements tournés en nouvelles interrogations. Axé sur le thème de la fuite et de l’érosion, Ce monde reconstruit à l’aide de mots l’esprit de notre temps. Écrit pour la page autant que pour la scène, ce livre connaîtra aussi plusieurs prolongements multimédias, notamment sous la forme d’un court métrage animé.

Jan Baetens aime à se présenter comme le dernier poète flamand d'expression française. Professeur à l'université de Louvain, il est l'auteur de nombreux essais sur la littérature, la bande dessinée et ces genres tenus pour marginaux que sont le roman-photo et la novellisation.